La cuisine marocaine

cuisine marocaine Marrakech maroc

La cuisine marocaine fait le plaisir des voyageurs. Par ses goûts, ses saveurs, ses odeurs et ses couleurs, elle est une source inépuisable de découverte et de dépaysement.

Au Maroc, ce sont principalement les femmes qui cuisinent. Si cette règle souffre quelques exceptions induites par les obligations du monde moderne, traditionnellement c’est encore le plus souvent à la femme que revient la tâche de nourrir sa famille. Pour ce faire, les recettes sont rares. Le savoir-faire se transmet de génération en génération, oralement et par l’exemple, de mère en fille.

La cuisine marocaine fait appel à une multiplicité de goûts où la frontière entre le sucré et le salé parait bien moins marquée qu’en occident. Le mélange des saveurs produit une douceur toute marocaine. Les légumes sont ainsi souvent servis sucrés et colorés offrant à notre palais et à notre regard un résultat étonnant, parfois très proche de la friandise.

Cuisine marocaine

Naturellement, les produits méditerranéens dominent et l’huile d’olives est un ingrédient aussi central qu’indispensable.

Les viandes sont très présentes, principalement le mouton, le poulet et le bœuf. Elles sont le plus souvent servis braisées, après avoir mijoté de longues heures dans des plats en terre.

cuisne marocaine

L’assaisonnement est la marque de la cuisine marocaine. Les herbes et les épices sont utilisées très abondamment. Elles donnent aux mets leur saveur mais elles font aussi le talent de la cuisinière : l’art d’accommoder les plats avec les très nombreuses épices multicolores dont les étals si typiques ornent les marchés de la vieille ville, est la première des qualités de la cuisinière marocaine.

On terminera le repas par des pâtisseries traditionnelles à base de miel ou par les fameuses Cornes de gazelle qui feront le bonheur des gourmands… à défaut de celui des diététiciens…

cuisne marocaine

Le repas traditionnel marocain se prend avec les doigts -d’où l’importance d’une hygiène irréprochable des mains- et avec la main droite uniquement. Mais les couverts sont désormais employés et proposés partout.

Lors des repas, il est fréquent que les convives prononcent le mot « Bismillah » qui signifie littéralement « Au nom de Dieu ». Il s’agit à la fois de remercier Dieu pour ce repas et de le lui dédier.

Enfin, au Maroc, les plats sont toujours très copieux et il n’est pas jugé impoli de ne pas terminer son assiette. Au contraire. Car ici la cuisine est généreuse.

Découvrez l’une des meilleurs tables de Marrakech : En savoir +

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*